8 résultats pour "lecture"

Lecture à voix haute 2019-2020 - Bimensuel

Stage | Mis à jour il y a 2 mois.

Du 24 septembre 2019 au 13 juin à 2020 : la Compagnie A Vol d'Oiseau propose un atelier régulier de lecture à voix haute, réparti sur trois périodes de septembre 2019 à juin 2020 (les mardis soirs + 3 samedis). Cet atelier s’adresse aux comédiens, conteurs, enseignants, à toute personne amenée à prendre la parole en public, ou tout simplement désireuse d’exercer le plaisir de lire et de dire.

Cie Comme Si

Organisme

La Compagnie Comme Si a toujours été fascinée et inspirée par la capacité inhérente d’invention liée à l’enfance. Le nom de la compagnie s’en est même accommodé. « Faire comme si » est d’ailleurs l’origine même de notre métier : nous inventons, nous créons, nous jouons à…nous tentons de prolonger l’ère/l’aire de jeu ! « Faire comme si » demeure notre fil rouge : faire de l’invention un outil de compréhension du monde. Il nous semble que mettre en jeu sa parole et son être, c’est développer son rapport aux autres et trouver un peu plus sa place dans le monde. Dans chacune de nos créations, nous racontons des histoires qui s’adressent à tous : adultes, enfants et adolescents. Jouant de plusieurs niveaux de lecture, le « tout public » accessible aux enfants, occupe une place centrale dans le travail de la compagnie. De plus nous considérons la pédagogie comme un aspect essentiel de la recherche que nous développons avec l’ensemble de l’équipe artistique. Ce travail de transmission nourrit profondément notre rapport au théâtre et enrichit nos créations. Avec Deux rien, la Compagnie Comme Si échange la parole contre la danse et le théâtre gestuel. La naissance du duo Caroline Maydat et Clément Belhache est partie d’une envie commune de raconter une histoire sur les thémes de la solitude et le besoin de l’autre, au moyen d’un langage corporel qui leur serait propre. C’est à partir de leurs expériences dans les domaines du théâtre, de la danse, du mime et du clown, qu’ils ont développé des techniques de mise en mouvement d’un récit, d’une histoire mêlant l’onirique et l’humour.

Cie À Vol d'Oiseau / Fransoise SIMON

Organisme

Direction artistique : Fransoise Simon Un théâtre de mots et d’images, dans lequel humour flirte avec cruauté, équilibre avec chaos, comédie avec tragédie… La compagnie poursuit un travail de recherche, création et formation autour de l’écriture dramatique contemporaine, du clown et de la voix. Créée en 2003 par Fransoise Simon, elle privilégie un théâtre qui place le corps du comédien au service d’un théâtre d'aujourd’hui, et qui, en ébranlant préjugés et convictions, encourage la réflexion. La compagnie joue souvent avec les contrastes, en faisant appel à l’humour pour parler du tragique et en se servant du burlesque pour dévoiler la cruauté. Elle favorise des formes scéniques autonomes mettant l’accent sur le jeu et l’acteur, plus que sur des moyens techniques sophistiqués. Ainsi, les spectacles peuvent être programmés dans un large éventail de lieux (salles de spectacle, bibliothèques, domicile, etc.) et pour des publics variés. La compagnie crée des spectacles en salle et en appartement; des déambulations clownesques adaptées à différents lieux et événements; des lectures-spectacles théâtrales et poétiques mises en espace à décliner en salle ou dans des lieux insolites : rue, parc, jardin, musée, usine, voiture, camion, autobus, appartements… Parallèlement à son travail de création, la Compagnie À Vol d’Oiseau mène une action culturelle sur le territoire des « Portes du 20ème » à Paris, dans le but d’associer les publics à son processus de travail en dehors de l’espace et du temps de plateau et initier des espaces de rencontre. La compagnie y travaille en direction des enfants, des jeunes et des familles. En partenariat avec les associations locales, les centres sociaux, les établissements scolaires, les équipements municipaux (bibliothèques et centres d’animation), elle met en œuvre, sur le terrain, des projets artistiques transversaux et fédérateurs afin de créer du lien entre les habitants, les institutions, les artistes locaux et des professionnels. Par des actions soutenues avec ses partenaires, elle met en perspective des actions culturelles dans le champ des arts vivants (écriture, théâtre, chant et mouvement). La compagnie propose également des actions artistiques et pédagogiques en lien avec ses créations : elle développe un travail de formation et sensibilisation en direction des bibliothèques, établissements scolaires, centres culturels, maisons de parents, compagnies de théâtre… afin d’associer les publics à son travail tout au long du processus de création. Elle intervient depuis 2003 en France, Hongrie, Maroc, Belgique, Hollande et dans des contextes variés (clowns à l’hôpital, projets FLE/Français langue étrangère, projets en entreprise…). La Compagnie a été accueillie par la Bibliothèque Faidherbe (Paris 11ème) qui lui a fait confiance depuis sa création (2003-2013); elle a également travaillé en partenariat avec la Maison du Théâtre et le Théâtre du Lin d’Amiens (2003-2007), le Théâtre Le Hublot de Colombes (résidence de création en 2008-2009, partenariat 2010 et 2012-2013), le Centre Louis Lumière (Paris 20ème) en 2012 et la Médiathèque Marguerite Duras (Paris 20ème) en 2015. Elle a reçu le soutien de la Ville de Paris (Contrat Ville), la Mairie du 20ème, la Ligue de l’Enseignement, Paris-Habitat, Paris-Bibliothèques.  ----------------------------------------- Fransoise Simon est la clowne Juliette Béquette

L’« ​état clown », notre meilleur compagnon de route

Article | Mis à jour il y a environ un an.

L’« ​état clown » pourrait se définir comme notre connexion à cette petite parcelle infinie de nous-même, celle qui est suffisamment curieuse du fonctionnement de l’ego pour pouvoir le regarder pour ce qu’il est, en accueillant l’éphémérité, conjuguée à la non moins réalité de son existence et de ce que le “Je” ressent – il ne faudrait pas non plus le vexer-.

Clownessence

Groupement

LA PHILOSOPHIE DE CLOWNESSENCE Depuis 2006, Clownessence propose un chemin d’exploration et de développement personnel, professionnel et spirituel à travers l’art du clown. Organisme de formation, enregistré en Ile de France, Clownessence forme au cours de la Formation des Clownessenciels des animateurs de stages de Clowns Eveilleurs et des Clownn-Thérapeutes, réunis au sein d'un réseau de compagnonnage de co-créativité : La Communauté des Clownessenciels (France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada). Clownessence met sa pédagogie au service de la transformation personnelle, de l’humanisation, de la solidarité, de l’éducation à la non-violence, et de la prévention des risques psycho-sociaux. Clownessence encourage l’insertion professionnelle de chaque personne formée. Chacun-e abrite en lui un « Clown Éveilleur » qui a ce don d’être en contact avec notre nature la plus profonde. Archétype millénaire, notre « Clown » est mû d’un désir de liberté, de créativité et de relation qui en fait un allié intérieur puissant. Animé d’une joie sans bornes à s’exprimer, outillé d’un humour tout personnel, il transforme le fruit de notre perception, de nos sentiments, de nos émotions, en matière à jeu. Spontané, il observe le monde de ses grands yeux écarquillés, entre en relation avec tout ce qui le fait vibrer et cherche en priorité à ressentir ce qui lui procure plaisir et sentiment d’épanouissement. Sa vision du monde et de nous-mêmes nous révolutionne de joie, de pertinence et de simplicité. Champion de l’Instant Présent, il danse avec l’impermanence de toutes les situations et nous reconnecte avec l’innocence de notre regard d’enfant. Notre pédagogie combine les techniques orientales de Conscience Corporelle avec celles de la Psychologie occidentale Jungienne – incarnation des Archétypes et processus d’individuation – à partir desquelles nous avons créé le processus d’extraordination ®, la Clown Danse de Libération ®, la Clown Danse de Pacification ® et la Clown Récit’Action ®. Clownessence conjoint de manière indissociable le travail de poétique corporelle avec les dimensions humaines et spirituelles de l’Artiste ClownEssence produit et édite également des livres, des manuels (TAO T'ES CLOWN 2, carnet de bord des Clownessenciels, TAO T'ES CLOWN 3, Manuel des Clown-Thérapeutes), des recueils de structures d'improvisations (200 structures d'Impro-Clown, 100 jeux Pré-Clown, 100 Structures d'Improvisation pour Duos de clowns, 100 Structures d'Impro' Clown Danse), des outils pédagogiques, des créations musicales, graphiques et des vidéos. L’ouvrage de référence de Clownessence, le « Tao T’es Clown », coécrit par Lydie Taïeb et Jean Puijalon et illustré par Nicolas Zadounaïsky, met en scène et présente la pédagogie du Clown Eveilleur. LA PRESIDENTE : Lydie Taïeb Diplômée d’écoles d’ingénieurs (Supélec, Technische Universität Darmstadt), ex-ingénieure chez EDF, elle quitte l’univers scientifique pour écouter les histoires personnelles en fondant Etoffe de Vies, maison destinée à l’édition des récits de vies pour personnes âgées et devient biographe. Appartenant à la troisième génération issue de l’immigration, elle part à la recherche des récits de vies des personnes ayant vécu un déracinement de leur origines. Passionnée des 45 tours, elle se forme pendant 15 années en danse classique et moderne. Elle rencontre l’art du clown en 2002, découvre le nouveau clown, la méditation et les techniques de conscience corporelle orientales et développe depuis lors la « pédagogie du clown éveilleur ». Enfant Indigo, elle fonde ClownEssence en 2006, qui oriente son art au service du développement de la solidarité, de l’éducation à la non-violence et de la transformation personnelle. A travers la clown-thérapie et la formation d’animateurs en développement artistique et spirituel, ces activités invitent à une plus grande participation à une « démocratie universaliste » qui encourage la reconnaissance de l’unicité de notre contribution personnelle à la communauté. Elle lance en 2016 la pétition « Créer une Culture de la Contribution« . Elle se forme durant 8 années à l’Institut Diamant, l’Ecole de Conscience Corporelle auprès de Jean Puijalon à la méditation, au massage de conscience corporelle ®, aux fondamentaux de la psychologie jungienne, à la philosophe de Lao Tseu et à la Sémantique Générale. Elle devient massothérapeute et pratique la danse des 5 rythmes auprès de Marie Motais, la danse de l’être avec Fabienne Courmont, le chant spontané et archaïque avec Milaya Lodron et travaille le clown avec Albert Solal, Hervé Langlois, Ira Seidenstein, Laura Herts, Rosine Rochette, Ingrid Marcq, Manuel Frechin. Elle se forme à la Reconnexion® et aux fréquences reconnectives auprès de Eric Pearl, au ressenti de l’énergie et de la Nature auprès de Patricia et Thierry Coudre, et devient Moon Motheren suivant l’enseignement de Miranda Gray. Elle enseigne la Conscience Corporelle et « la Clown Danse de Libération® » au cours de laFormation des ClownEssenciels et transmet également « la Clown Danse de Pacification ® », co-créé avec Nicolas Zadounaïsky et la Clown Récit’Action ®. Elle coordonne avec Nicolas Zadounaïsky le Réseau de Compagnonnage de Co-Créativité regroupant les Animateurs ClownEssenciels et les Clown Thérapeutes. Créant des contextes collectifs de clown-thérapie, elle forme des Clown-Thérapeutes travaillant la pratique de la Clown Danse de Libération ® qui s’appuie sur le « processus d’extraordination ® ». Destiné au développement personnel et spirituel, cette méthode de clown-thérapie célèbre notre humanité dans toutes ses dimensions. Nous y recherchons la libération et la désidentification d’avec nos « Figures Cachées », sous personnages de notre Monde Intérieur, pour nous permettre d’accéder à un mieux-être et à une découverte de nous-mêmes, en profondeur. Elle utilise « la Clown Danse de Pacification ® » comme outil d’éducation à la non-violence pour les enfants et de prévention des risques psycho-sociaux dans les entreprises. Cette danse a été produite à Paris, à New-York, en festivals, et est proposée par tous les animateurs Clownessenciels. Son personnage de « clown-marsupilamie » se prénomme « Prune » et a comme spécialité d’adorer offrir des fleurs, de faire de la « confiture de mots » et de danser à la moindre occasion. Ses improvisations ont donné naissance aux vidéos  « Les Confitures de Prune ». Elle propose aux institutions des stages intitulés « Découvrir sa Joyeuse Contribution » révélant les « Figures Extraordinaires » qui nous habitent, personnages d’authenticité, de démesure et de joie, capable de découvrir et d’extérioriser notre contribution la plus personnalisée à la société. Elle construit le spectacle « Liberté Chérie », mis en scène par Frédéric de Verville,  traitant de démocratie participative qui donne à voir et à entendre des clowns habités d’une population intérieure vivante et rêvant de construire une « démocratie intérieure ». Elle pratique pendant 8 ans des Lâchers de Clowns dans les parcs, les maternités, et pour le compte de collectivités publiques et d’associations locales.  Missionnée en tant que médiatrice culturelle à la médiathèque d’Arcueil, elle co-anime une bibliothèque hors les murs, ainsi que des ateliers de clowns, de poésie corporelle et de lecture pour enfants. Elle expérimente l’improvisation itinérante et l’animation d’un atelier de percussions pour femmes dans une prison, au cours du tour de France et de Belgique de « La Caravane Amoureuse » de Marc Vella. Elle a co-écrit avec Jean Puijalon le « Tao T’es Clown », illustré par Nicolas Zadounaïsky, manuel décrivant la Clown Danse de Libération ® qui, entre poésie, autofiction, « lexiqlown », contes et exposés didactiques, présente des façons d’aborder notre « démocratie intérieure » représentée par nos « Figures Cachées » pour les transformer en « Figures Extraordinaires », leur versant positif, joyeux. Elle a créé le Jeu des Figures Extraordinaires et les 80 Piliers de la Clown Danse de Libération ® illustré par Nicolas Zadounaïsky. Elle publie aux éditions ClownEssence de la poésie, des nouvelles autobiographiques et des recueils de structures d’improvisations.

« Ouïe », duo de clown avec Ludor Citrik et Le Pollu

Article | Mis à jour il y a 9 mois.

« Ouïe », c'est le spectacle d'un duo d'artistes clowns : Cédric Paga incarne le désormais célèbre Ludor Citrik avec Camille Perrin qui est Le Pollu. Nous vous proposons de découvrir comment s'est formé leur duo, comment s'est déroulée leur recherche artistique, quelles questions la musique, le silence et la parole posent à ces clowns, qui est le « public », qu'est-ce qui a interpellé Camille Perrin quand il a commencé à incarner Le Pollu, quelles intuitions a eu Cédric Paga à propos du clown, du bouffon et de la lignée noire... Photo : Ludor Citrik et Le Pollu. Crédit photo : Mickaël Monnin

Le clown : celui qui ne peut sauver personne, mais que tout le monde peut sauver…

Article | Mis à jour il y a 9 mois.

Olivier-Hugues Terreault est un clown québécois qui vit à Rio de Janeiro. Passionné depuis plus de 20 ans par le clown en milieu de soin, il est cofondateur de la Fondation Dr Clown au Québec et du Teatro do Sopro au Brésil. Observant, cherchant, partageant, formant, écrivant et s’inspirant auprès de nombreux groupes et organisations à travers le monde, il s’interroge sur la nature et la fonction sociale du clown au 21e siècle. Il approfondit le langage du clown relationnel, particulièrement avec la personne âgée vivant avec démence. Nous l’avons interrogé spécialement pour vous !

Interview de Catherine Germain, alias Arletti (Cie L'Entreprise)

Article | Mis à jour il y a 10 mois.

Comment le clown est-il apparu pour Catherine Germain? Quelles relations le comédien, le clown et le public entretiennent-ils? Qu'est-ce qu'être clown? Ces questions, et bien d'autres, sont la toile de fond d'une interview de Catherine Germain réalisée par Jean-Bruno Guglielminotti pour La Grande Famille des Clowns
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus